Ce spectacle se décline en trois versions

  • fixe, pour la salle ou l’extérieur
  • promenade-spectacle pour parcs et jardins
  • parade urbaine

Version fixe

Un homme franchit la porte de Pôle Emploi. Il recherche un emploi de marin. Sur son CV figure quatre voyages plus extraordinaires les uns que les autres, au cours desquels il a croisé des géants, des lilliputiens, des créatures volantes et des chevaux doués de parole. À l’aide des objets qui l’entourent, bientôt rejoint par des créatures sorties de nulle part, l’homme qui prétend s’appeler Gulliver, prend un malin plaisir à nous conter ces contrées lointaines pour nous parler de notre monde.

Version parcs et jardins

Nous sommes en 1925. L’Agence Gulliver & Co propose au public une expérience surréaliste:
partir sur les traces de Gulliver, pour explorer les contrées qu’il a visitées. Grâce aux objets du quotidien qu’ils détournent, personnages et public se glissent dans ces mondes parallèles, où vivent des êtres minuscules ou géants, des chevaux doués de parole, dont parlent les légendes du monde entier…

Version parade

Un trio New Orleans ouvre la marche, entraînant le public à sa suite, dans le tempo des notes du saxophone, du trombone et du banjo. Un grand cheval lumineux les suit, dansant en rythme avec un pyrotechnicien qui pâtine de divers effets l’atmosphère du cortège. Suit un chariot qui sonorise les musiciens, tout en diffusant des bruitages et autres effets sonores. Un géant et sa fille ferment la marche, en dessous d’un ciel d’étoiles, tenues à bout de bras par des habitants complices…

UNIVERS

Pour emmener le public dans ces étranges voyages, nous faisons appel à des artistes pluridisciplinaires, capables de jouer la comédie, de se lancer dans des acrobaties et de donner vie à des marionnettes. Les personnages inspirés des tableaux de Magritte, ouvrent des portes insoupçonnées vers d’autres monde. Ils y font la découverte de créatures-marionnettes, faites de lianes, de fibres et d’écorces, et douées d’intelligence. Grâce à l’inventivité des surréalistes, notre monde moderne rencontre les Arts Premiers, entre humour et poésie, sur fond de musique afrojazz.

ENJEUX

L’œuvre de Jonathan Swift continue à séduire les enfants comme les adultes, par la dimension universelle des contes et légendes sur lesquels elle s’appuie. Élevé au rang de surréaliste par André Breton, Swift invente des mondes miroirs, peuplés d’êtres étonnants, qui nous ressemblent étrangement. Nous invitons le public à partager ces rencontres magiques, pour qu’humanité rime avec tolérance, et différence avec émerveillement.


Fiche technique